Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noir, Blanc, Gris...

Publié le par Steff ROPERS

Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...
Noir, Blanc, Gris...

Parce-que les les nuances de gris resteront toujours le miroir d'une émotion différente, comme intemporelle...

Commenter cet article

V. 22/02/2015 22:25

Bonsoir,
Je découvre votre univers...Je ne sais si comme vous le dites, l'émotion est intemporelle, vos mots m'interpellent, j'avoue ne pas savoir répondre ....La photographie en noir et blanc est pour moi un voyage en oxymore où ombres et lumière se jouent des contraires... des gris qui se dégradent comme la palette des émotions, un souffle qui porte le murmure des mots.
Il y a beaucoup de poésie dans vos images. Je suis ravie de m'être perdue dans votre espace.
V.

Steff 24/02/2015 09:38

Décousu? non... très clair au contraire et ta façon de décrire ce que peut ressentir le photographe à travers son univers imagé, imaginé, est juste époustouflant de justesse, j'aurais aimé avoir ces mots depuis longtemps car ils me manquaient.
L'étymologie même du mot photographie - dessiner, peindre la lumière - m'a souvent inspiré, mais au delà de çà, c'est plus un moyen d'expression et de tentative de trouver du "beau" afin de rassurer son moi qui navigue dans la permanence du doute. En fait c'est ma thérapie, si depuis peu, j'ai envie d'exposer ces bouts de moi, c'est pour lancer quelques particules positives, merci de les avoir attrapées.

V. 23/02/2015 18:16

Bonsoir,
Je ne sais pas ce qu'est un "grand photographe"...J'admire le travail de certains non pas parce qu'ils sont considérés comme des "grands" mais parce que je suis sensible aux histoires qu'ils me racontent. Une image possède une beauté extrinsèque, fruit du regard et d'une certaine technicité du photographe. Et il y a la beauté intrinsèque de celle-ci, cette force à dépasser le beau pour aller vers le sensible. Il y a le regard du photographe, toi au travers de tes images (je ne sais pas dissocier l'image du faiseur d'image), quand les mots manquent, écrire en lumière est une autre calligraphie, non? ...et puis il y a le regard sensible du spectateur, et là je pense que tes images t'échappent un peu. Le spectateur se les approprie et réécrit l'histoire. Je découvre ton travail mais suis plus sensible aux images qui tendent vers l'abstraction et sa poésie, pour aller "au delà de". Ces images-là s'invitent alors dans mon univers artistique et c'est "chouette" ;)
D'autres auront un ressenti certainement très différent du mien, et c'est bien aussi.
Une image, c'est une histoire de regards alliant le sensible et l'intelligible.
Un commentaire un peu long et décousu... désolée

Steff 23/02/2015 11:54

PS:
J'aime les mots que tu mets sur mes images, merci encore

Steff 23/02/2015 11:53

Merci V., ces quelques mots me touchent énormément, il est vrai que j'arrive d'avantage exprimer mes sentiments à travers mes images, même si je sais que je ne suis pas un grand photographe. C'est juste des bribes de ce que mon regard a saisi, un moment donné, dans cette ambiance là qui s'offrent à moi comme un cadeau, j'étais là c'est tout et c'est bien